Notre cœur de métier, au sein de la Forêt irrégulière école, est de vous proposer un programme de formation et de recherche sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) ou Futaie Irrégulière. Pour cela, nous développons un centre de ressources (résultats de 20 ans de gestion et de travaux de recherche, documentation technique et pédagogique,...) sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) au sein du Parc national de forêts
Notre cœur de métier, au sein de la Forêt irrégulière école, est de vous proposer un programme de formation et de recherche sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) ou Futaie Irrégulière. Pour cela, nous développons un centre de ressources (résultats de 20 ans de gestion et de travaux de recherche, documentation technique et pédagogique,...) sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) au sein du Parc national de forêts
© Jean-Jacques Boutteaux

Forêt irrégulière école, former et informer
sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu
(SMCC)

Notre cœur de métier est de vous proposer un programme de formation et de recherche dédié à la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) ou Futaie Irrégulière. Pour cela, nous développons un centre de ressources appelé « Forêt irrégulière école (FIE) dans le Parc national de forêts ». Vous retrouverez notamment les résultats de 20 ans de gestion et de travaux de recherche, la documentation technique et pédagogique… sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) au sein dans le Parc national de forêts.

Nos actions

Notre cœur de métier, au sein de la Forêt irrégulière école, est de vous proposer un programme de formation et de recherche sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) ou Futaie Irrégulière. Pour cela, nous développons un centre de ressources (résultats de 20 ans de gestion et de travaux de recherche, documentation technique et pédagogique,...) sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) au sein du Parc national de forêts

Les résultats de 20 ans de gestion en SMCC

Le massif du Syndicat Intercommunal de Gestion Forestière de la région d’Auberive est géré selon les principes de la SMCC depuis plus de 20 ans.

Notre cœur de métier, au sein de la Forêt irrégulière école, est de vous proposer un programme de formation et de recherche sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) ou Futaie Irrégulière. Pour cela, nous développons un centre de ressources (résultats de 20 ans de gestion et de travaux de recherche, documentation technique et pédagogique,...) sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) au sein du Parc national de forêts

Les modules de formation

La FIE propose des formations pour tous les niveaux sur l’ensemble du territoire du Parc national de forêts.

Notre cœur de métier, au sein de la Forêt irrégulière école, est de vous proposer un programme de formation et de recherche sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) ou Futaie Irrégulière. Pour cela, nous développons un centre de ressources (résultats de 20 ans de gestion et de travaux de recherche, documentation technique et pédagogique,...) sur la Sylviculture Mélangée à Couvert Continu (SMCC) au sein du Parc national de forêts

La Recherche & l’Innovation au cœur de la Forêt irrégulière école (FIE)

La FIE développe des études ciblées sur les besoins des gestionnaires et propriétaires et l’élaboration de solutions techniques innovantes.

Les projets de sciences participatives au sein de la Forêt irrégulière école (FIE)

La mobilisation du territoire dans la gestion forestière est également au cœur de nos préoccupations. Pour cela, nous mettons en place un projet de sciences participatives.

Les sites pédagogiques dédiés à la SMCC

La FIE construit les formations autour de plusieurs sites pédagogiques. Venez les découvrir !

Etienne Beraud © CNPF

La SMCC, une question d’actualités

La SMCC, aussi appelée futaie irrégulière, contribue à augmenter la résilience des forêts face aux changements climatiques, optimiser les investissements en forêt pour en améliorer la rentabilité sur des temps longs, préserver la valeur écologique des forêts, diversifier les essences et donc de favoriser une filière bois à haute valeur ajoutée ainsi que répondre à l’attente sociétale quant aux paysages moins perturbés.

Les grands principes de la SMCC

La SMCC constitue une approche globale de la forêt intégrant ses dimensions écologiques, économiques, techniques et sociales.

Cette sylviculture innovante s’appuie sur les processus naturels qui régissent l’écosystème forestier.

La SMCC est basée sur les notions suivantes :

La multifonctionnalité

La sylviculture mélangée à couvert continu (SMCC) s’inscrit dans le principe de multifonctionnalité des forêts, développant dans un même peuplement forestier les réponses aux attentes de la société, aussi bien écologiques, qu’économiques ou sociales.

Une solution fondée sur la nature

La SMCC s’appuie en priorité sur les dynamiques naturelles des écosystèmes forestiers, tout en les orientant pour maintenir durablement une forêt capable de délivrer une diversité de services écosystémiques et de soutiens à ces services : production de bois, conservation de la biodiversité et des espèces, protection des zones humides et des eaux de qualité, accueil des publics, stockage du carbone…

La valeur ajoutée et l’économie des moyens

La SMCC vise à produire des bois de la meilleure qualité possible, pour alimenter la filière bois avec un matériau renouvelable et aux qualités technologiques reconnues pour la construction, la menuiserie, l’isolation thermique et phonique, etc. Pour le propriétaire, cette orientation vers la production de bois de valeur lui permet d’optimiser ses recettes, tout en réduisant les investissements nécessaires à cette production puisqu’elle s’appuie avant tout sur les dynamiques naturelles.

La continuité et l’amélioration du « capital bois producteur » que constitue le peuplement sont alors primordiales, et sont assurées notamment par la recherche constante du bon état écologique du patrimoine forestier.

La résilience et l’adaptabilité face au changement climatique

La SMCC s’appuie sur les qualités (écologiques, économiques, paysagères…) de chaque arbre au sein d’un peuplement. Ainsi, en tout point de la forêt, les essences et les arbres susceptibles d’être les plus aptes à résister aux changements climatiques peuvent être privilégiés. De même, le renouvellement en continu dans le temps et réparti sur l’ensemble de la forêt, intrinsèque à la SMCC, permet de choisir les essences à favoriser ou à implanter dans de multiples trouées. Cette évolution progressive dans le temps de la proportion des essences plus résistantes aux sécheresses ou aux ravageurs permet au propriétaire de constituer un peuplement « à options » face aux incertitudes et en fonction des objectifs et des moyens qu’il se donne.

Le propriétaire et le sylviculteur au cœur des décisions

La mise en œuvre de la SMCC s’appuie sur des observations et des diagnostics fins, permettant d’engager des actes de gestion (coupes, travaux) en fonction des objectifs recherchés par le propriétaire.

C’est une sylviculture d’ajustements qui évite, sauf aléa majeur, les à-coups trop brutaux comme ceux pouvant conduire à des ruptures importantes du couvert forestier (coupes rases ou définitives.. ).

Basée sur un pilotage en continu réalisé à partir du suivi d’indicateurs précis (écologiques, dendrométriques, économiques et sociaux), elle permet au sylviculteur de pouvoir adapter sa trajectoire sylvicole dans le temps en fonction des dynamiques en cours et autres imprévus.

Définition d’après ASKAFOR